Thomas Carlile est né à Toulouse de parents britanniques.

Très vite, il veut faire de sa passion, son métier.

Ses parents investissent dans un projet d’installation, construisent des boxes chez eux, une carrière et achètent deux jeunes chevaux de 5 ans, Popof des Bois et Pleasure du Golf. En 2009, trois de ses chevaux sont qualifiés pour le Mondial du Lion et deux y participent. C’est également le cas l’année suivante mais Thomas, blessé, ne peut en monter qu’un.

En 2011, il accède au haut niveau avec les chevaux qu’il a formé, notamment Popof des Bois. Il est le meilleur jeune du Grand National 2011. Après de belles victoires et des classements en Pro Elite Grand Prix, les deux cracks sont vendus. Cela permet à Thomas de continuer à investir dans sa structure de travail et d’acheter de nouveaux chevaux. Après avoir acquis lui-même Ténarèze et s’être vu confier Tsigane et Sirocco du Gers, il achète Upsilon. Il remporte le championnat de France 2012 des 4 et 5 ans. En 2013, il réalise une année hors du commun et cumule les titres : champion de France des 5 ans, vice-champion de France des 6 et 7 ans et champion du monde des 6 et 7 ans au Lion d’Angers. A noter aussi que Sirocco gagne cette même année, le CIC*** de Jardy et le CCI*** de Boekelo. Avec Ténarèze et Upsilon, il confirme ses talents de formateur de jeunes chevaux l’année suivante, remportant le championnat du monde des chevaux de 7 ans et le championnat de France des chevaux de 6 ans. En 2014, Quiro Hoy rejoint son piquet de chevaux. Le couple est sélectionné pour les Jeux Équestres Mondiaux en Normandie auxquels ils ne peuvent participer suite à une blessure de Quiro Hoy pendant le stage final de préparation. Ce n’est que partie remise.

La satisfaction revient avec la victoire de Ténarèze aux championnats du Monde des chevaux de 7 ans toujours au Lion d’Angers.

Début Janvier 2015, Thomas décide de quitter la région toulousaine pour s’installer au Haras National du Lion d’Angers. Fin Août, le sélectionneur national, Thierry Touzaint fait de nouveau appel à lui avec Sirocco du Gers-JO/JEM, pour les Championnats d’Europe Seniors de Blair Castle (GBR). En montant sur la 3ème marche du podium avec ses coéquipiers, Thomas permet à l’équipe de France de se qualifier pour les Jeux Olympiques de Rio (BRA). Une belle année 2015 pour Thomas puisqu’il remporte deux des six étapes du Grand National, le circuit avec Nicolas Touzaint, est sacré Vice-Champion du Monde des Chevaux de 7 ans au Lion d’Angers avec Upsilon et remporte son premier titre de Champion de France Pro Elite.

L’année 2016 a très bien commencée avec la victoire d’Upsilon sur le circuit Grand National et la 3 ème place de Sirocco dans cette même épreuve. Vassily de Lassos confirme en décrochant la 1 ère place de l’épreuve des 7 ans, il ne fera que confirmer son potentiel et son talent en décrochant sa qualification pour le Mondial du Lion dès le mois de Mars grâce à un très beau résultat sur le format long 2 étoiles de Fontainebleau.

Malgré une très bonne préparation, un petit soucis osseux occasionne le retrait de Sirocco pour sa participation aux Jeux Olympiques de RIO.

Une fois la déception passée, il fallait rebondir et Thomas a su trouver l’énergie nécessaire afin de mener au mieux son piquet de chevaux aux meilleurs résultats.

Upsilon a su jouer des parcours difficiles de l’Event Rider Masters, circuit dédié aux meilleurs cavaliers mondiaux, en Angleterre, ou il gagne le 3 étoiles de Blenheim et toujours dans les 3 premiers sur les autres épreuves.

Les jeunes confirment à Pompadour, tous classés avec en prime deux titres de Champion de France pour Cestuy la de l’Esques (catégorie 4 ans) et Birmane (catégorie 5 ans). De plus, Aquitain du Delta décroche son billet pour le Mondial du Lion récompensant sa belle régularité au fil de la saison.

Ce championnat du Monde se courant dans son « jardin » sur le Haras du Lion d’Angers, Thomas classe ses 2 chevaux, le beau gris Aquitain est 10ème et Vassily se classe 4 ème des chevaux de 7 ans et meilleur français.

2017 se montre comme une année charnière pour Thomas avec l’objectif des championnats d’Europe prévus en Aout en Pologne.

La saison est rythmée par les concours jeunes chevaux et les Grands Nationaux ainsi que l’Event Rider Masters.

Les victoires s’enchaînent et la sélection en Equipe de France sonne comme un aboutissement. Malheureusement, une contre performance d’Upsilon à ces championnats mettra à mal les espoirs de Thomas.

628 : BIRMANE : CARLILE THOMAS

Fort de ce caractère hors norme, Thomas continu sa saison et avec pas moins de 11 jeunes chevaux qualifiés à la Finale, ces derniers rentreront à la maison tous avec un classement dont Dartagnan de Beliard, champion de France des 4 ans, Cadet de Beliard, vice champion de France des 5 ans et Birmane championne de France des 6 ans.

Cette dernière, accompagnée d’Atos Barbotière ont représentés la France au Championnats du Monde des jeunes chevaux 2017. Birmane est brillamment 3ème de cette épreuve.

De nombreux jeunes chevaux ont rejoint les écuries avec pour objectif la Finale des jeunes chevaux de concorus complet à Pompadour en septembre 2018. Opium de Boisy (propriété d'Anne MOLLARD) à lui aussi posé ses valises au Lion d'Angers afin d'accompagner Thomas sur le circuit Grand National et ***.

Upsilon était très attendu en cette nouvelle année, et malgré la victoire en Angleterre sur le ** d'Houghton Hall, le cross de l'Event Rider Masters d'Arville en juin a eu raison de lui... mais c'était sans compter sur la détermination de ce couple pour revenir parmis les meilleurs. C'est en terre britannique qu'Upsilon domine son épreuve ERM de Barbury qu'il remporte dès le dressage.

2019 marque un nouveau tournant dans la carrière de Thomas avec l'acquisition d'une propriété entre Le Mans, Angers et Saumur. Le déménagement est prévu en fin de saison. Les chevaux sont tous au rendez vous. Birmane, Atos et Bary entrent dans la cour des grands et débutent sur le GN et les CCI3 S ou L.

Les jeunes chevaux ont tous en ligne de mire Pompadour en Septembre et nombreux sont déjà qualifiés.